L'homophobie s'apprend-elle en cour de récré ?

Publié le par Kaktus

"Maîtresse, il m'a traité de pédé sexuel et il m'a montré le doigt du milieu..." dixit un de mes schtroumpfs l'autre jour en cour de récré.
Si "sale pédé" et "enculé" sont des injures très à la mode chez les plus grands, elles restent encore (et c'est heureux) assez rares chez les petits. Et la plupart du temps, elles n'ont pour eux aucune connotation. Ils ne font que les répéter sans rien mettre derrière.

"Pédé" serait ainsi devenu une insulte aussi courante que "con" et les homosexuels ne devraient pas s'en offusquer...

J'avais un ami (qui ne l'est plus d'ailleurs), avec qui j'évitais de monter en voiture. Il traitait systématiquement tous les chauffards (ou simplement pauvres chauffeurs n'allant pas assez vite pour lui) de "sales pédés".
Je n'ai jamais réussi à m'y faire et je ne m'y ferai jamais.







Publié dans billets d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bulle 04/05/2008 14:41

Je me souviens de ces insultes qui volaient dans le cour de récré, en maternelle par là surement... ben toute naïve que je suis, j'ai mis trop longtemps à comprendre ce q'était un pédé, j'avais bien intégré que c'était pas une insulte à la base mais je n'arrivais pas à comprendre... pareil pour "pédale"!

katasandan 14/04/2008 16:57

Je suis lesbienne et prof aussi, dans un collège. Donc le mot que j'entends le plus souvent est "enculé". Lorsque j'arrive à un choper un je lui dis ça "enculé n'est pas une insulte mais une pratique sexuelle!". Généralement il reste bouche bée et ne recommence pas en ma presence!katasandanlesbien.canalblog.com

zestedefille(s) 09/04/2008 17:42

pédé sexuel, c'est du "titeuf"... merci les supers références... en effet, ils ne mettent rien derrière "pédé sexuel", manquerait plus que ça!!!